Les grandes étapes de son premier achat immobilier

Vous souhaitez acheter votre premier bien immobilier ? C’est une grande étape de votre vie. Vous avez choisi de prendre les devants en troquant votre loyer pour des mensualités, et vous avez bien raison. Les taux immobiliers sont au plus bas, toutes les conditions sont propices à l’achat. Le coût d’un crédit immobilier a été divisé par 5 en 20 ans.

Comme pour toute grande décision, vous devez recueillir toutes les informations essentielles pour ne pas perdre de temps et dépenser le moins possible. Nous avons choisi de vous détailler ici toutes les grandes étapes de son premier achat immobilier.

couple-home-house-1288482

1. Définir son budget immobilier

Vous avez sûrement déjà une idée de ce que vous voulez acheter. Avant de bien définir vos objectifs, il faut déterminer votre budget immobilier. C’est le prix maximum que vous pouvez payer pour votre bien. Ce montant dépendra de votre capacité d’emprunt. C’est le montant maximal que vous pouvez emprunter auprès de la banque, qui dépend de plusieurs paramètres : l’apport personnel, les mensualités et la durée du crédit immobilier. Si vous êtes jeune et que c’est votre premier achat, les banques peuvent vous prêter sans apport. Elles considèrent que vous n’avez pas eu le temps d’épargner.

Vous pouvez simuler gratuitement votre capacité d’emprunt sur le site Pretto.fr. C’est un courtier immobilier en ligne, qui propose de vous accompagner tout au long du processus d’achat en vous conseillant et en vous faisant économiser beaucoup d’argent : taux avantageux, pas de frais de courtage, frais de dossier négociés...

Une fois que vous savez combien vous pouvez emprunter, étudiez bien le marché immobilier que vous convoitez pour connaître le prix de votre projet. Ce prix dépend de nombreux critères comme le type de logement, sa localisation, les travaux potentiels à y effectuer...

2. Trouver le bien de ses rêves

Vous savez maintenant combien vous pouvez et vous voulez payer pour votre projet immobilier. C’est le moment de vous lancer dans la recherche du bien de vos rêves. Plusieurs solutions se présentent à vous pour vous assister dans votre recherche :

Les agences immobilières, la solution classique. Ce service a un prix : entre 3 et 8% du prix de vente final auxquels s'ajoutent les frais de notaire et de garantie.

Les chasseurs immobiliers, la solution grand luxe. Le prix va avec, rajoutez 3 à 5% du prix de vente final auxquels s’ajoutent les frais d’agence mentionnés ci-dessus, de notaire et de garantie.

La solution la plus économique : acheter directement à un particulier. Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation comme Le Bon Coin, PAP... En achetant directement au particulier, vous économiserez beaucoup mais il faut rester attentif : les vendeurs peuvent avoir des prétentions déraisonnables. Il est d’autant plus important de bien connaître son marché. Soyez aussi attentif aux imperfections et travaux cachés, vous n’avez pas un oeil d’expert ça peut vous coûter cher...

Si le bien que vous convoitez se trouve sur un marché tendu, faites une demande de promesse de financement pour appuyer votre dossier. Ce document gratuit atteste que vous pouvez payer le bien de vos rêves. A proposition équivalente, un particulier choisira votre dossier plutôt qu’un autre. Il se demandera même pourquoi les autres ne sont pas en mesure de le fournir !

3. Décrocher le meilleur prêt immobilier

Le prêt immobilier est aussi vital dans un achat immobilier qu’il est compliqué. Il faut bien comprendre son financement pour décrocher le meilleur crédit. Le taux est très important, la garantie, l’assurance et la franchise le sont aussi. L’idéal étant d’obtenir le prêt le moins cher avec les meilleures conditions.

Si vous avez fait une demande de promesse de financement, il manquera quelques documents pour constituer un dossier solide. Vous devrez fournir, entre autres, vos bulletins de salaire, vos relevés de comptes et vos dernières fiches d’imposition. Anticipez, faites attention à bien gérer vos comptes en amont d’une demande de prêt.

Il est conseillé de préparer sa demande de financement à l’avance. En effet, quand vous aurez trouvé votre bien, il faudra faire vite. Vous avez un délai de 45 à 60 jours après avoir signé le compromis de vente pour trouver votre financement. Là encore, le site Pretto peut vous aider à aller vite : il suffit d’envoyer tous les documents nécessaires à un expert crédit Pretto, pour permettre aux banques d’avoir votre dossier juste après la signature du compromis. En procédant ainsi, vous économiserez également des frais de courtage qui sont généralement compris entre 500€ et 1 000€ en passant par un courtier physique !

4. Rassurer le vendeur avec l’accord de principe

Après envoi de votre dossier, vous n’avez plus qu’à attendre que votre demande soit acceptée. Vous recevrez alors un accord de principe résumant toutes les conditions de votre prêt. Un fois l’accord reçu, prévenez le vendeur que vous avez trouvé un financement pour lui confirmer votre décision d’acheter son bien !

5. Signer la demande officielle et recevoir l’offre de prêt

Pour valider votre accord, vous devez signer la demande de prêt auprès de la banque. Si c’est une nouvelle banque, vous devez aussi ouvrir un compte. Vous devrez valider l’assurance de votre crédit et remplir le questionnaire médical confidentiel. Un courtier immobilier en ligne peut vous aider à trouver l’assurance la plus avantageuse. Si vous êtes jeune et que vous ne présentez aucune condition particulière, son prix sera moins élevé.

Vous recevrez alors une offre de prêt officielle par courrier recommandé. A partir de ce moment, vous disposez d’un délai obligatoire de réflexion de 10 jours avant de vous engager. Mais n’attendez pas trop avant de signer non plus, l’offre n’est valable que 30 jours !

Vous pouvez refuser l’offre, la banque ne vous facturera aucun frais. Cependant, si vous avez versé une avance lors de la signature du compromis, elle aura des chances d’être retenue pour indemniser le vendeur.

6. Le passage chez le notaire

Félicitations, vous êtes presque propriétaire ! Rendez vous chez le notaire pour signer l’acte authentique et officialiser le passage du titre de propriété. Les fonds seront alors débloqués. Il ne vous reste qu’à déménager vos affaires et emménager dans votre nouveau chez vous !