Le vrai coût des découverts bancaires

Une dépense imprévue, un employeur qui tarde à vous payer… et badaboum vous voilà à découvert, comme plus de deux français sur trois d’après une étude publiée par le Parisien. Selon cette enquête, pas moins de 68 % des personnes interrogées — y compris les plus aisées — souhaitent disposer d'une autorisation de découvert, c'est-à-dire de la possibilité de se servir de son compte même s'il n'y a pas assez d'argent dessus pour régler les paiements en cours ou à venir.

Mieux, 42 % des sondés souhaitent une telle permission de leur banque quand bien même ils ne sont jamais en situation de découvert. Près de la moitié des personnes interrogées admettent ne pas prévenir leur banque quand elles sont dans le rouge.

Pas étonnant que le coût soit de plus en plus important : 59,80 EUR par an et par client en moyenne rien qu'en commissions d'intervention (en cas de découvert non autorisé, sans compter les taux d'intérêt, de 10 % en moyenne).

Pour approfondir le sujet : http://www.leparisien.fr/economie/les-francais-abonnes-au-decouvert-12-07-2016-5960327.php